pov-3046269_1920

Tout change … sauf l’organisation d’entreprise !?

Dans son ouvrage « Reinventing the organization » [REF03], l’auteur Frédéric LALOUX nous propose une lecture en trois parties de la dernière révolution en cours de notre rapport à l’organisation du travail. Par cette lecture, l’auteur procure tout d’abord une vision rétrospective de l’évolution de l’organisation du travail depuis les premières « organisations » humaines de l’époques tribale, puis agraire, industrielle et enfin l’ère de l’information. Ensuite, l’auteur expose une revue détaillée des processus structurant d’une entreprise tels que nous la connaissons aujourd’hui : gestion des compétences, recrutements, gestion financière, etc. A travers cette revue, une comparaison est faite de leur mise en œuvre par douze entreprises passées dans un nouveau stade d’organisation, qu’il nomme « Opale », ou ce que l’on pourrait repérer dans la littérature actuelle sous le terme « entreprise libérée ». Finalement, l’auteur se penche sur les fondements de ce nouveau modèle. Il tente notamment d’élaborer les critères nécessaires et a fortiori suffisant pour mettre en œuvre ce modèle organisationnel. A juste titre, une approche duale est proposée pour couvrir autant le point de vue de la création que de la transformation de l’entreprise selon ce paradigme.

Par ce travail, il est ainsi mis en exergue la conception « mécaniste » de l’organisation d’entreprise dans l’ère actuelle. Par opposition, il nous est exposé une nouvelle vision dite « organique » de cette structure de l’entreprise dans un modèle Opale. Essentiellement, je citerai deux dimensions venant différencier ce modèle de la vision dominante actuelle :

  • L’auto-détermination de l’évolution de l’organisme complexe que constitue l’entreprise
  • L’acceptation que le rapport au sens des missions de l’entreprise est fondamental pour compenser l’absence de gestion de la complexité du monde de l’entreprise et de l’univers environnant.

Dans la perspective où l’on pourrait adhérer à cette conception nouvelle de l’organisation de l’entreprise, l’interrogation, que je souhaiterais soumettre par cet article, réside dans la façon d’évoluer vers ce nouveau modèle. En effet, ce point laissé ouvert par l’auteur mérite réflexion. D’autant si ce modèle est bien la prochaine façon de vivre un quart à un tiers du temps de notre vie d’adulte. De façon très juste, l’auteur souligne que son approche rigoureuse du sujet et l’étude longitudinale de l’échantillon de douze entreprises ne permettent pas d’élaborer, même par extrapolation, une méthodologie unique exploitée par ces différentes structures pour effectuer cette évolution.

Par conséquent, je ne ferai ici que soumettre à la communauté une tentative de questionnement du sujet. La lecture des exemples et des paragraphes de l’ouvrage pose comme préceptes, deux éléments nécessaires mais non suffisant à l’amorce du processus d’évolution : la volonté et le niveau de conscience du dirigeant de l’entreprise, puis celles de son conseil d’administration. Dans cette ouverture, l’auteur exclu néanmoins l’idée qu’un intérêt puisse exister pour tout autre membre de l’entreprise de vouloir faire évoluer l’entreprise si ces deux prédicats ne sont pas réunis.

Au regard des difficultés vécues par nombres de salariés et manager intermédiaires relativement au modèle actuel (cf. rapport de l’ANACT [REF02]), j’aurais quelques difficultés à concevoir de laisser se dissiper ou se perdre tant d’énergie et de volonté de faire évoluer les choses. Aussi, sans apporter de réponse à ce sujet, je resterais malgré cela optimiste quant à la capacité de toute personne à engager une évolution à son niveau. Tout voyage, aussi long soit-il, commence toujours par un premier pas. Et chaque pas d’un voyage est important par sa contribution au rêve et au sens du voyage qu’il peut apporter.

Ainsi, dans l’hypothèse où les deux conditions de l’évolution seraient réunies, comment réaliser cette évolution d’une entreprise ? Tel est le questionnement que je souhaite ici approfondir et engager la communauté à développer si elle est convaincue du potentielle de ce modèle Opale.

D’une part, en considérant le caractère décentralisé de la décision et la distribution de la responsabilité qui caractérise ce modèle, je n’ai que peu de convictions de l’intérêt d’une « stratégie » ou d’un quelconque « outil » pour réaliser ladite transition. Deux choses à cela, d’abord parce qu’on ne saurait résoudre un problème par les modes de pensées qui l’ont engendré, pour reprendre les propos d’Albert EINSTEIN. Ensuite, comment concevoir que l’élaboration d’un « outil », donc un concept reprenant la vision mécaniste du modèle d’organisation actuelle, soit possible ? L’auteur lui-même indique que le passage à ce modèle induit un lâcher-prise quant aux principes de contrôle et de processus. La définition du modèle repose sur des préceptes d’écoute de l’environnement et de réponse sensible.

D’autre part, dans une vision organique de l’entreprise telle que le propose l’auteur, cette transition serait par métonymie plus proche d’un accouchement que d’une élaboration opérationnelle d’un plan stratégique. En ce sens, la première image qui perdure dans mon analyse à date de la question, reste la maïeutique.

D’abord par l’étymologie de ce terme issue du grec ancien par analogie au personnage de Maïa qui veillait aux accouchements. En d’autres termes, il s’agirait ainsi d’un accompagnement par la facilitation à travers le questionnement socratique des premières cellules de cette organisme : les êtres humains constituant l’organisation.

En sus, cette vision existe déjà, dans la mesure où elle participe déjà des solutions mises en œuvre par les entreprises étudiées, comme fondement de leur mode de fonctionnement. Elles la nomment différemment : facilitateurs, coaches, etc. L’approche reste néanmoins un leitmotiv pour ces entreprises : accompagner les salariés dans leur démarche de collaborations entre « cellules » de l’organisme pour les aider à mettre en œuvre les actions qui répondent au mieux de leur point de vue au processus d’évolution de l’organisme. Il n’y a donc pas de jugement, de décision ou d’arbitrage pris par ces facilitateurs.

Ce principe d’accompagnement de ces entreprises pourrait ainsi par extension être une clé d’amorce du processus. Il pourrait s’agir de la formation des premiers facilitateurs et de l’accompagnement des cellules dans les premières mises en œuvre de ce processus de transition, tels qu’au travers des premières étapes clés : les premiers recrutements, les premiers arbitrages de conflits internes, les premières décisions stratégiques pour l’avenir de l’entreprise. Comme le cite l’auteur à plusieurs reprises, il est somme toute nécessaire pour tous ces organismes de faire preuve de créativité pour trouver les réponses aux difficultés de ce processus de transition, en rapport au contexte et l’environnement de chaque organisme. Comme l’être humain, il n’y aurait finalement pas deux entreprises identiques, donc pas de méthode universelle.

Finalement, tout comme nos compagnes semblent nous dirent qu’il n’y a pas deux grossesses pareilles, même pour une même femme. Tout comme des sages-femmes le reconnaissent : nous n’accouchons pas une femme, nous nous mettons à ces côtés et nous l’aidons de notre mieux, avec bienveillance, humilité et humanité. Bien que les techniques médicales ne soient pas à renier pour leurs apports, la « méthode » reste l’écoute et l’instinct de chaque femme. Si nous reconnaissons la complexité de ce monde de l’entreprise et de son organisation, telle que nous le propose l’auteur, devons-nous peut-être également faire le deuil de notre capacité à contrôler, mesurer et maîtriser pour accepter de nous mettre au service de cette évolution en laissant l’entreprise à sa naissance ou sa renaissance ?

En guise de conclusion, je ne proposerai que de lire l’ouvrage en question pour vous faire votre avis. Pour les plus pressés, je vous invite à regarder cette intervention d’une heure de l’auteur sur son sujet.

Je vous remercie pour votre temps, vos retours et vos partages sur le sujet sur les réseaux sociaux ou sur le site wiki [REF01] mis en place par la communauté et l’auteur.

 

Références

[REF01] Site WIKI de l’ouvrage « Reinventing organizations », Frédéric Laloux

http://reinventingorganizationswiki.com

[REF02] « Un management de qualité, ça s’apprend ? », ANACT (Novembre 2017)

https://www.anact.fr/resultats-du-sondage-un-management-de-qualite-ca-sapprend

[REF03] « Reinventing organizations », Frédéric LALOUX, Editions Diateino (Février 2014)

https://www.diateino.com/fr/106-reinventing-organizations.html

Partager cet article

Fermer le menu
×

Politique de Confidentialité

 

La protection des Données Personnelles est une préoccupation forte pour Tanooki. Ainsi, la transparence de traitement des Données Personnelles que nous collectons est un engagement pour nous. La présente Charte vise à vous fournir toutes les informations pertinentes relatives au traitement des Données Personnelles qui peuvent être collectées sur ce site www.tanooki.org (ci-après mentionné, le « site Internet »)

Tanooki chez Elan Créateur SAS (ci-après, “Tanooki” ou “Nous”) peut collecter et traiter des Données Personnelles vous concernant lorsque vous visitez ce site.

Traitement de vos Données Personnelles

De manière générale, vous pouvez visiter le présent site Internet sans fournir de Données Personnelles vous concernant. Toutefois, pour accéder à certaines parties du site Internet et/ou dans le cadre d’une utilisation de l’information spécifique ou des services, nous pouvons être amenés à collecter vos Données Personnelles que nous traiterons pour les finalités mentionnées ci-après.

Dans le cadre d’obligations contractuelles, nous pouvons traiter vos données personnelles pour :

Nous pouvons également utiliser les données personnelles que vous partagez avec nous pour :

Ces traitements et finalités sont justifiées et basées sur notre intérêt légitime pour nous assurer que vous appréciez l’expérience en visitant notre site Web et en interagissant avec nous.

Pendant quelle durée nous conservons vos Données Personnelles

Lorsque vous êtes un client existant, nous conserverons vos Données Personnelles tant que nos relations contractuelles et/ou commerciales durent. Ensuite, nous pouvons placer vos Données Personnelles dans l’archive intermédiaire pour cinq (5) ans après la fin de nos relations contractuelles et/ou commerciales.

Si vous êtes un prospect sans relation contractuelle et/ou commerciale établie, nous ne conserverons pas vos données au-delà de trois (3) ans après le dernier contact avec vous.

Enfin, les informations de connexion que nous collectons pour les finalités de sécurité, maintenance et amélioration mentionnées ci-dessus ne seront pas conservées au-delà d’un (1) an après la collecte.

Transfert de vos Données Personnelles

Fournisseurs externes

Nous faisons appel à des fournisseurs et des partenaires externes avec lesquels nous pouvons partager vos Données Personnelles pour des finalités indiquées ci-dessus, sauf marketing.
Chaque fois que nous faisons appel à des prestataires et fournisseurs externes, nous nous assurons qu’ils présentent un niveau de protection des données personnelles approprié. Lorsque ces prestataires et fournisseurs externes sont situés hors de l’Union européenne, nous encadrons le transfert avec les clauses types de protection des Données adoptées par la Commission Européenne.

Autorités gouvernementales, publiques et/ou judiciaires

Nous pouvons également être tenus par des lois, décisions de justice et/ou demandes des autorités publiques et gouvernementales à l’intérieur ou à l’extérieur de votre pays de résidence de divulguer vos données personnelles. Nous pouvons également divulguer vos données personnelles si nous déterminons que, pour des raisons de sécurité nationale, d’application de la loi ou d’importance publique ou en application de la loi, une divulgation est nécessaire ou appropriée.

Nous pouvons également divulguer des Données Personnelles si nous déterminons de bonne foi que la divulgation est raisonnablement nécessaire pour protéger nos droits en utilisant les recours disponibles, appliquer nos conditions générales, pour enquêter sur la fraude ou pour protéger nos opérations ou nos utilisateurs.

Vos droits

En tout état de cause, vous bénéficiez d’un droit d’accès à vos Données Personnelles.

Vous pouvez également demander que vos données personnelles soient rectifiées ou supprimées. Vous avez également le droit de vous opposer au traitement de vos données personnelles ou d’en demander la limitation de traitement. En outre, vous avez le droit de demander à recevoir vos données personnelles dans un format structuré et standardisé.

Dans le cas d’une telle demande ou plainte, veuillez envoyer un courriel à notre Data Protection Officer.

Dans tous les cas, vous avez également le droit de déposer une plainte auprès de l’autorité compétente en matière de protection des données.

Sécurité et intégrité des Données

Tannoki utilise diverses mesures de sécurité techniques et organisationnelles afin de protéger les Données Personnelles que nous collectons, utilisons ou transférons contre les pertes, utilisations abusives, falsifications ou destructions. Toutefois, il est important que vous sachiez qu’étant donné que le réseau Internet est ouvert à tous et non sécurisé, Tanooki ne peut être tenu pour responsable de la sécurité des transmissions des Données Personnelles par Internet.

Sites Internet extérieurs

Le site Internet peut fournir des liens vers des sites Internet extérieurs. Tanooki ne fournit aucune garantie ni ne fait aucune déclaration relative à ces sites Internet extérieurs. Il est important que vous sachiez que les propriétaires et opérateurs de ces sites Internet extérieurs peuvent collecter, utiliser ou transférer des Données Personnelles dans le cadre de termes et conditions différents de ceux de Tanooki. En vous connectant à un site Internet extérieur, vous devez vous informer sur les mesures de confidentialité et de sécurité de ces sites Internet extérieurs.

Notification de modifications de la présente Charte

La présente Charte a été mise à jour le 25 mai 2018. Nous pouvons périodiquement modifier cette Charte pour rester en phase avec les évolutions technologiques, les pratiques de l’industrie et les exigences réglementaires, ou pour d’autres raisons. Nous nous attendons à ce que la plupart de ces modifications soient mineurs. Lorsque nous aurons besoin d’apporter des modifications importantes à notre Charte, nous publierons un avis visible sur la page d’accueil du site Internet avant que la modification ne devienne effective.

Les Cookies

Qu’est-ce qu’un cookie et à quoi sert-il ?

Un cookie (ou témoin de connexion) est un fichier texte susceptible d’être enregistré, sous réserve de vos choix, dans un espace dédié du disque dur de votre terminal (ordinateur, tablette …) à l’occasion de la consultation d’un service en ligne grâce à votre logiciel de navigation. Il est transmis par le serveur d’un site internet à votre navigateur. À chaque cookie est attribué un identifiant anonyme. Le fichier cookie permet à son émetteur d’identifier le terminal dans lequel il est enregistré pendant la durée de validité ou d’enregistrement du cookie concerné. Un cookie ne permet pas de remonter à une personne physique. Lorsque vous consultez le site Internet, nous pouvons être amenés à installer, sous réserve de votre choix, des cookies statistiques.

Les cookies de statistiques sur ce site

Ces cookies permettent d’établir des statistiques de fréquentation du site et de détecter des problèmes de navigation afin de suivre et d’améliorer la qualité de nos services. Vous pouvez à tout moment paramétrer votre navigateur afin d’exprimer et de modifier vos souhaits en matière de cookies et notamment concernant les cookies de statistiques. Vous pouvez exprimer vos choix en paramétrant votre navigateur de façon à refuser certains cookies. Si vous refusez nos cookies, votre visite du site orange-business.com ne sera plus comptabilisée dans nos outils de mesure de la fréquentation mais il se peut que vous ne puissiez plus bénéficier d’un certain nombre de fonctionnalités qui sont néanmoins nécessaires pour naviguer dans certains espaces de notre site.

Les cookies de partage des réseaux sociaux sur ce site

Sur les pages du site Internet figurent des boutons ou modules de réseaux sociaux tiers à Tanooki qui vous permettent d’exploiter les fonctionnalités de ces réseaux et en particulier de partager des contenus présents sur le site Internet avec d’autres personnes. Lorsque vous vous rendez sur une page internet sur laquelle se trouve un de ces boutons ou modules, votre navigateur peut envoyer des informations au réseau social qui peut alors associer cette visualisation à votre profil. Des cookies des réseaux sociaux, dont Tanooki n’a pas la maîtrise, peuvent être alors être déposés dans votre navigateur par ces réseaux. Nous vous invitons à consulter les politiques de confidentialité propres à chacun de ces sites de réseaux sociaux, afin de prendre connaissance des finalités d’utilisation des informations de navigation que peuvent recueillir les réseaux sociaux grâce à ces boutons et modules :

Comment modifier les paramètres de votre navigateur ?

Sur Chrome

  1. Cliquez sur l’icône représentant une clé à molette qui est située dans la barre d’outils du navigateur.
  2. Sélectionnez Paramètres.
  3. Cliquez sur Afficher les paramètres avancés.
  4. Dans la section « Confidentialité », cliquez sur le bouton Paramètres de contenu.
  5. Dans la section « Cookies », vous pouvez bloquer les cookies et données de sites tiers. (suite…)

Mentions Légales

 

Conditions générales d’accès et d’utilisation du site

L’utilisation de ce site est réservée à un usage strictement personnel de l’utilisateur. Toute reproduction ou représentation de ce site, en tout ou partie, à d’autres fins sur un quelconque support, est interdite sans l’autorisation expresse et préalable de Cédric OBEJERO.

Les informations et données contenues dans ce site sont des informations et données à caractère général et n’ont pas de valeur contractuelle.

Les présentes conditions générales ainsi que les informations et données contenues dans ce site sont sujettes à modification sans préavis. Par ailleurs, les caractéristiques et la disponibilité des produits et services mentionnés dans ce site internet sont valables uniquement pour la France métropolitaine.

Les liens hypertextes mis en œuvre au sein de ce site en direction d’autres sites et d’une manière générale vers toutes ressources existantes sur Internet ne sauraient engager la responsabilité de Cédric OBEJERO.

La mise en œuvre d’un lien hypertexte vers le présent site ne pourra se faire que sous réserve de l’autorisation expresse et préalable de Cédric OBEJERO.

Informatique et libertés

Vous êtes informé(e) que les informations que vous communiquez notamment du fait des formulaires qui sont présents sur ce site permettent de répondre à vos demandes et sont uniquement destinées à Cédric OBEJERO, en tant que responsable du traitement, à des fins de gestion administrative et commerciale.

Vous disposez, conformément à la loi française n° 78-17 du 6 janvier 1978 modifiée relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés, d’un droit d’accès, de rectification, de modification et de suppression des données qui vous concernent.

Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, de modification et de suppression en nous contactant par courrier à l’adresse suivante : contact@tanooki.org.

Propriété intellectuelle

Cédric OBEJERO informe les utilisateurs de ce site que la plupart des informations et données qui y figurent sont protégées par les dispositions légales relatives aux droits de propriété intellectuelle. À ce titre, Cédric OBEJERO informe notamment les utilisateurs que la marque TANOOKI et toutes les marques commerciales citées dans ce site sont des marques déposées et que les photographies figurant sur ce site sont protégées par le droit d’auteur.

Les informations et données ainsi protégées figurant sur ce site sont la propriété de Cédric OBEJERO ou de tiers ayant autorisé à les exploiter. Toute représentation, reproduction, utilisation, adaptation ou modification en tout ou partie ainsi que toute exploitation même partielle de ces informations et données est prohibée sans l’autorisation expresse et préalable de Cédric OBEJERO. Le non-respect de cette interdiction pourra engager la responsabilité civile et pénale de l’utilisateur de ce site notamment au titre des dispositions de l’article L335-2 du Code de la Propriété Intellectuelle relatives à la contrefaçon punie de trois ans d’emprisonnement et de 300 000 euros d’amende.

Limitation de responsabilité

Vous utilisez le présent site sous votre seule et entière responsabilité. Cédric OBEJERO ne pourra pas être tenue pour responsable de tout dommage direct ou indirect tel que notamment préjudice matériel, pertes de données ou de programme, préjudice financier résultant de l’accès et de l’utilisation de ce site par l’utilisateur ou de sites qui lui sont liés.

Informations éditeur

Tanooki chez Elan Créateur
7 rue Armand Herpin Lacroix – CS 73902 – 35039 RENNES CEDEX
SA Coopérative Ouvrière de Production au CA 2016 de 2 752 232 EUR
RCS Rennes 437 827 959
Téléphone : + 33 6 78 68 71 29

Responsable de la Publication & Rédaction
Cédric OBEJERO

Hébergeur

OVH
SAS au capital de 10 069 020 €
RCS Lille Métropole 424 761 419 00045
Code APE 2620Z
N° TVA : FR 22 424 761 419
Siège social : 2 rue Kellermann – 59100 Roubaix – France